Baromètre Qualitel - Ipsos : le bruit est le premier critère d’insatisfaction des Franciliens vis-à-vis de leur logement et arrive en troisième position au niveau national

L’Association QUALITEL vient de publier les résultats du premier Baromètre Qualitel-Ipsos sur la qualité de vie à la maison. Il permet de mesurer le niveau et les motifs de satisfaction / insatisfaction des Français et leurs principales attentes vis-à-vis de leur logement. Au sein de l’agglomération parisienne, le bruit apparaît comme le premier critère insatisfaisant dans les logements : 38% sont insatisfaits de l’isolation acoustique de leur logement, et particulièrement pour les occupants de studios. Concernant Paris intra muros, les habitants sont deux fois plus nombreux que la moyenne des Français à être souvent réveillés la nuit par le bruit extérieur. Au niveau national, le défaut d’isolation acoustique apparaît comme le 3eme facteur d’insatisfaction affectant la qualité de vie des Français, après l’inconfort thermique et la consommation énergétique. De plus, 4 personnes sur 10 vivant en appartement ont déjà vécu des tensions avec leurs voisins à cause du bruit.

barometre-qualitel-350-196L’Association QUALITEL vient de publier les résultats du premier Baromètre Qualitel-Ipsos sur la qualité de vie à la maison. Il permet de mesurer le niveau et les motifs de satisfaction / insatisfaction des Français et leurs principales attentes vis-à-vis de leur logement.

Dans cette enquête d’opinion, 2 700 personnes ont été interrogées, 80 questions posées et un outil méthodologique  a été développé, le Qualiscore, qui permet de noter la qualité perçue d’un logement sur la base de 15 critères, dont l’isolation acoustique.

Au sein de l’agglomération parisienne, le bruit apparaît comme le premier critère insatisfaisant dans les logements : 38% sont insatisfaits de l’isolation acoustique de leur logement. Concernant Paris intra muros, les Parisiens sont deux fois plus nombreux que la moyenne des Français à être souvent réveillés la nuit par le bruit extérieur.

Au niveau national, le défaut d’isolation acoustique apparaît comme le 3eme facteur d’insatisfaction affectant la qualité de vie des Français, après l’inconfort thermique et la consommation énergétique. La mauvaise isolation acoustique est ressentie par les habitants d’appartements et de studios. 31 % des occupants de studio se disent être souvent ou très souvent réveillés la nuit par des bruits provenant de leur voisinage, contre seulement 12 % pour l’ensemble des Français. La mauvaise isolation engendre des frictions : ainsi 4 personnes sur 10 vivant en appartement ont déjà vécu des tensions avec leurs voisins à cause du bruit.

A noter que l’isolation acoustique dans les logements sera au coeur de plusieurs ateliers thématiques des 8es Assises Nationales de la Qualité de l’Environnement sonore :

 

 

 Plus d’informations sur le Baromètre Qualité Ipsos ici