Ecophon partenaire des RIAC 2013

Les Rencontres nationales de l’ingénierie acoustique 2013 se sont tenues les 18 et 19 juin derniers. Le CIDB, partenaire de la manifestation, a profité de la soirée offerte par Ecophon Saint-Gobain pour interroger quelques acousticiens sur l’attestation obligatoire de prise en compte de l’acoustique. La vidéo de ces interviews a été tournée dans le « couloir acoustique » offert en 2009 par la société Ecophon au Palais de la Découverte, couloir qui intègre depuis peu le tout nouveau Soundlight Comfort Ceiling, un panneau lumineux à LED offrant de hautes performances d’absorption acoustique.

visuel-riac-2013Les Rencontres nationales de l’ingénierie acoustique 2013 se sont tenues les 18 et 19 juin derniers. Le CIDB, partenaire de la manifestation, a profité de la soirée offerte par Ecophon Saint-Gobain pour interroger quelques acousticiens sur l’attestation obligatoire de prise en compte de l’acoustique. La vidéo de ces interviews a été tournée dans le « couloir acoustique » offert en 2009 par la société Ecophon au Palais de la Découverte, couloir qui intègre depuis peu le tout nouveau Soundlight Comfort Ceiling, un panneau lumineux à LED offrant de hautes performances d’absorption acoustique.

L'édition 2013 des Rencontres nationales de l'ingénierie acoustique (RIAc) s'est tenue à Paris les 18 et 19 juin derniers. Particularité de cette année, les conférences étaient ouvertes aux non-membres de CINOV GIAc, le syndicat des ingénieurs-conseils et bureaux d'études en ingénierie acoustique qui fédère quelque 80% de la profession. A l'issue des Rencontres, en assemblée générale, CINOV GIAc a élu son nouveau président : il s'agit de Eric Gaucher, président du bureau d'études Acoustique & Conseil. La prise de fonction de M. Gaucher est prévue pour juin 2014.

Ecophon Saint-Gobain, le spécialiste des systèmes acoustiques dédiés aux locaux tertiaires, a parrainé cette manifestation en organisant la soirée réservée aux membres de CINOV GIAc et à leurs invités. Au programme : une présentation, dans la salle de conférences du Palais de la Découverte, des dernières innovations Ecophon et un dîner lyrique au Bel Canto de Neuilly. Egalement partenaire des RIAc 2013, le CIDB a profité de cette occasion pour interroger quelques acousticiens sur leur vision des changements induits par le récent dispositif réglementaire de l'attestation obligatoire de prise en compte de la réglementation acoustique. Les interviews ont été filmées dans le couloir acoustique offert par la société Ecophon au Palais de la Découverte, couloir qui intègre depuis peu la dernière nouveauté de la firme, le panneau lumineux absorbant Soundlight Comfort Ceiling.

Depuis quelques années, l'accès à la salle du Palais de la Découverte dédiée aux sons et vibrations se fait par un couloir acoustique qui propose aux visiteurs de vivre une expérience sonore saisissante. Créé à l'occasion de la Semaine du Son 2009, ce couloir est largement doté en matériaux acoustiques absorbants : Ecophon Wall Panel pour les murs et Ecophon Focus E pour les plafonds. La conception du couloir intègre : une géométrie « en chicane » et des murs non parallèles de façon à bien maîtriser la réverbération des basses fréquences (bandes d'octave 125 et 250 Hz) ; une absorption maximale pour les fréquences moyennes et hautes (bandes d'octave de 500 à 4 000 Hz). Tant et si bien qu'à mi-parcours du passage, l'intensité sonore qui provient d'un côté ou de l'autre est atténuée de manière significative (de l'ordre de 15 à 20 dB par rapport au niveau sonore à l'extérieur du couloir). Tout récemment, Ecophon a fait encore évoluer le couloir en y incorporant sa dernière nouveauté, l'Ecophon Soundlight Comfort Ceiling, un système de plafond intégrant entièrement la lumière LED et l'acoustique haute performance, développé principalement pour les espaces bureaux paysagés. Il nous a semblé que l'acoustique apaisée et la belle lumière de ce couloir se prêteraient idéalement pour filmer ces interviews (nos remerciements à Yoan Le Muet, concept developer chez Ecophon Saint Gobain, pour son efficacité dans le rôle de journaliste intervieweur).