Le leader de la laine de verre se paye le leader de la plaque de plâtre

Le conseil d’administration du plâtrier britannique BPB a finalement accepté la dernière offre de rachat de Saint-Gobain, le géant français des matériaux de construction. L’acquisition du leader mondial de la plaque de plâtre apporte à Saint-Gobain, numéro 1 mondial de l’isolation en laine minérale avec Isover, une offre extrêmement complémentaire.

Dans un communiqué publié jeudi 17 novembre 2005, Saint-Gobain annonce que son conseil d'administration et celui de BPB, après quatre mois de tractations, sont parvenus à un accord : à l'unanimité, les administrateurs de BPB recommandent à l'ensemble de leurs actionnaires d'accepter l'offre à 775 pence par action valorisant la société à 5,8 milliards d'euros. Le prix final est un peu supérieur aux recommandations des analystes, qui se situaient dans la fourchette 760-770 pences, mais reste éloigné des prétentions initiales de BPB, qui exigeait 832 pences. «  La combinaison de nos activités d'Isolation et de BPB donne naissance au leader mondial de l'aménagement intérieur », s’est félicité Jean-Louis Beffa, le président de Saint-Gobain, dans le communiqué. Dans un article d’Isabelle Rey-Lefebvre publié dans Le Monde du 17 novembre, M. Beffa estime qu’ « il y a en effet des synergies exceptionnelles entre Isover, la branche Isolation de Saint-Gobain et BPB. Dans tous les grands pays, les deux structures sont présentes. Nous allons donc immédiatement pouvoir réorganiser les sièges et les services logistiques et dans les pays émergents, une équipe pourra représenter facilement l'ensemble. Les synergies sont d'autant plus évidentes qu'il y a de plus en plus de produits qui mélangent la laine de verre et la plaque de plâtre, en particulier les cloisons contre le bruit.  » En effet, British Plaster Board, l’inventeur de la plaque de plâtre et leader mondial sur ce segment, va apporter à Saint-Gobain, numéro 1 mondial de l’isolation en laine minérale avec Isover, une offre extrêmement complémentaire. L'alliance entre la plaque de plâtre et la laine de verre, les deux matériaux constitutifs de la plupart des complexes de doublage thermoacoustique, est en effet on ne peut plus naturelle. Qui plus est, BPB apporte sa gamme d'isolant thermoacoustique en polystyrène élastifié (PSE), créneau sur lequel Saint-Gobain était absent jusqu'à présent. L’acquisition de BPB renforce la position de Saint-Gobain face à ses principaux concurrents Lafarge, le numéro un mondial des matériaux de construction, et Knauf, le groupe allemand leader mondial de la transformation de polystyrène expansé pour l’isolation et l’emballage. L'activité du groupe Saint-Gobain repose sur cinq grands secteurs : la distribution bâtiment (42 % du chiffre d'affaires) ; les produits pour la construction (18,4 %) ; les matériaux haute performance tels que les céramiques et les plastiques (14,5 %) ; le vitrage (13,5 %) ; le conditionnement (11,6 %). BPB répartit son activité entre les métiers suivants : Placoplatre (63,6 %, n° 1 mondial) ; plâtres, notamment plâtres de construction et autres plâtres spéciaux (15,9 %) ; autres matériaux de construction, tels que les produits d'isolation, les systèmes de fixation, les dalles pour plafonds (20,5 %).www.saint-gobain.fr