Performances acoustiques des constructions bois : balayons les idées reçues

Le comité national pour le développement du bois (CNDB) a organisé mardi 3 juillet une conférence-débat consacrée au thème des performances thermiques et acoustiques dans les constructions bois. Propriétaires de maisons en bois, architectes, ingénieurs et promoteurs se sont ainsi penchés une après-midi durant sur les tenants du bien-être dans les maisons en bois.

performances-thermiques-confort-acoustique-boisLe comité national pour le développement du bois (CNDB) a organisé mardi 3 juillet une conférence-débat consacrée au thème des performances thermiques et acoustiques dans les constructions bois. Propriétaires de maisons en bois, architectes, ingénieurs et promoteurs se sont ainsi penchés une après-midi durant sur les tenants du bien-être dans les maisons en bois.

Au cours des deux tables-rondes qui ont rythmé cet après-midi, ce sont les stratégies de recherche de performances thermiques et de confort acoustique qui ont accaparé la discussion. Dans une moindre mesure, les spécificités du bois vis-à-vis des enjeux de la qualité de l’air intérieur ou des préoccupations environnementales ont aussi été évoquées. Les intervenants ont notamment souhaité balayer une idée fausse selon laquelle le bois serait un mauvais matériau acoustique. Autre idée reçue battue en brèche par les intervenants, celle qui voudrait que « si ça passe en thermique, ce sera bon en acoustique ». C’est d’autant plus faux que, très souvent, ce sont les exigences acoustiques qui vont dicter les solutions, les principes d’isolation thermique faisant, eux, davantage preuve de souplesse que ceux relatifs à l’isolation acoustique. Certes, le bois a ses spécificités, notamment sa variabilité dimensionnelle face à l’hygrométrie, qui n’est pas rédhibitoire pour concevoir des bâtiments vertueux, mais qui demande à être bien prise en compte dans les détails constructifs et la logistique des chantiers. Encore un poncif passablement écorné durant cet après-midi d’échanges, celui qui voudrait que « construire en bois, c’est plus cher ». En la matière, il faut avant tout raisonner en global, c’est-à-dire intégrer notamment les coûts liés à l’entretien du bâtiment ; il convient aussi de savoir si les 15% de surcoût couramment observés avec les opérations bois ne sont pas du fait d’entreprises de second œuvre qui gonfleraient les devis par méfiance vis-à-vis d’un système constructif qu’elles connaissent mal. Selon les chiffres avancés par Vincent Boussiquet, le président du CNDB, à l’heure actuelle, « sur dix maisons qui se construisent, l’une d’entre elles est en bois ». Toutefois, même si quelques architectes et constructeurs bois volontaristes se sont lancés dans l’aventure des logements collectifs multiétages (et leur cortège d’exigeantes performances acoustiques), il y a tout lieu de penser que l’essentiel des constructions réalisées actuellement en bois sont des maisons individuelles. Il faut dire que la filière bois a encore besoin de développer le niveau de caractérisation des matériaux et systèmes constructifs bois, sur le plan acoustique notamment. La principale attente réside dans la disponibilité d’exemples de solutions acoustiques et d’un modèle de calcul. Le projet Acoubois, mené conjointement par le CSTB, le FCBA et Qualitel, avec le soutien de l’Ademe et des industriels du secteur, a précisément vocation à produire un tel référentiel. D’autres projets sont en route. Vibracoubois, par exemple, est dédié à la prévision du comportement vibroacoustique des systèmes constructifs bois. Soutenu par l'ADEME et piloté par le CRITTBois, ce projet doit encore étoffer ses partenariats industriels avant de trouver son régime de croisière.

A noter que le colloque GIAc/CIDB du 15 novembre 2012, qui se tiendra dans l’enceinte de l’Ecole nationale d’administration de Strasbourg, ouvrira une large part de son programme à ce thème de la qualité acoustique des constructions bois.

Source : Conférence-débat Bois & Bien-être : Performances thermiques et confort acoustique – 3 juillet 2012 - CNDB