Bruit des transports routiers et basses fréquences

AT67 Art6

Les transports terrestres sont la source de bruit dominante dans l’environnement extérieur. Le recours fréquent à la pondération A et la focalisation de la réglementation sur les octaves de fréquences médianes 125 à 4 000 Hz ne doivent pas faire oublier que les transports terrestres sont aussi sources de bruits aux fréquences inférieures et que ces fréquences n’en sont pas moins perceptibles, éventuellement par une autre voie que l’audition. Cet article passe en revue les connaissances concernant l’émission des véhicules routiers dans la gamme des «basses fréquences», qui est ici définie comme l’intervalle [1Hz, 150Hz], conformément au projet de norme AFNOR prNF S 31-135. Si deux voies de transmission jusqu’au récepteur sont possibles : la voie aérienne et la voie solidienne, seule la première est traitée. Les résultats présentés s’appuient à la fois sur la littérature et sur le redépouillement de mesures de bruit de roulement au passage à vitesse stabilisée. Ils distinguent la catégorie de véhicule (véhicule léger, train routier, 2-roues motorisé). Le cas des véhicules en stationnement moteur allumé est aussi abordé.

Thématiques : Équipements, technologies et recherche, Transports et mobilités
Année de parution : 2011
Type de contenu : Article scientifique
Auteur : DUTILLEUX G.
Description : 2011, Acoustique & Techniques n°67, pp 40-45
Ressource disponible en prêt au CidB ? : Oui
Organisme : Groupe Acoustique ERA «Acoustique» IFSTTAR - PCI Acoustique et Vibrations CETE de l’Est CETE de l’Est
Type de support : PDF
Téléchargement : /images/acoustique_techniques/AT67-40-45_compressed.pdf