Des fraises à Noël, oui, mais le bruit ?

Pour Carrefour, il semble que « Mieux consommer » consiste à se procurer « le meilleur d’ici et d’ailleurs au meilleur prix ». C’est en tout cas ce que la dernière campagne d’affichage de l’enseigne, avions atterrissant à la chaîne ou camions en file indienne à l’appui, veuille transmettre comme message.
L’Advocnar* n'a pas manqué de fustiger ce positionnement marketing, stigmatisant dans leur communiqué des pratiques publicitaires qui, concernant la vitesse, l’alcool ou le tabac, n’ont plus droit de cité. Et pour cause, l’association a publié il y a quelques mois les résultats de l’étude épidémiologique Insomnia, consacrée à l'impact des nuisances sonores à proximité de Roissy-CDG, et qui montre une détérioration du sommeil et une augmentation de l'anxiété et de l'angoisse. Les responsables de l’association ont donc souligné la désinvolture du positionnement marketing de Carrefour : pour eux, l’élite de l’économie française se doit de montrer le chemin en matière de lutte contre le réchauffement climatique et les pollutions atmosphériques et sonores.*Advocnar : association de défense contre les nuisances aériennes : www.advocnar.fr/
Lire aussi : Plus de troubles du sommeil et d’angoisses chez les riverains de Roissy, selon une étude sanitaire