Bruit et vibrations au travail : un guide  pour aider les entreprises à appréhender les risques encourus

L'INRS a publié un hors série de sa revue Hygiène et sécurité au travail dédié au thème du bruit et des vibrations au travail

L'INRS a publié un hors série de sa revue Hygiène et sécurité au travail dédié au thème du bruit et des vibrations au travail

A la suite du colloque organisé sur ce thème du 2 au 4 mars à Paris, l'INRS a souhaité que les entreprises, les médecins du travail, les spécialistes de la prévention puissent garder une trace de l'ensemble des thématiques abordées. Un numéro hors série de la revue Hygiène et sécurité au travail a donc été consacré à la valorisation de ce colloque.

Une trentaine d'articles y sont rassemblés, sur la soixantaine de conférences présentées au colloque. Ce corpus, qui couvre toutes les facettes de la prévention des nuisances liées au bruit et aux vibrations, s'articule en cinq chapitres.: - effets sur l'homme et aspects médicaux - réglementation et stratégies d'application et d'évaluation des risques - évaluation au poste de travail, métrologie, environnements spécifiques - prévention technique des risques liés au bruit ou aux vibrations - les besoins en recherche aujourd'hui et demain La première qualité de ces articles, parfois de simples témoignages, réside dans leur efficacité pédagogique. L'ambition de l'INRS, en publiant cet ouvrage, est de convaincre le lecteur que la prévention se trouve aujourd'hui à la portée des entreprises. Si les deux plans Santé Travail successifs, portés par les pouvoirs publics, ainsi que la convention d'objectifs et de gestion engageant l'Etat et le réseau prévention (CNAMTS-CARSAT/CRAM-INRS) ne distinguent plus le bruit et les vibrations comme des thématiques d'action prioritaires, la loi portant réforme des retraites évoque ces deux sujets. En effet, à partir du 1er janvier 2012, les entreprises de plus de 50 salariés auront à bâtir et mettre en oeuvre un plan de prévention de la pénibilité. Un décret de mars 2011 est venu préciser la liste des facteurs de pénibilité. L'insertion de l'exposition au bruit parmi les facteurs de pénibilité, au titre des facteurs d'environnement agressif, et l'insertion de l'exposition aux vibrations, au titre des facteurs de contrainte physique, constituent une opportunité à saisir dans les prochains mois pour faire émerger les thématiques bruit et vibrations dans le champ des préoccupations des entreprises. La prévention de la pénibilité dans les domaines bruit et vibrations sera d'autant plus efficace qu'elle s'appuiera sur des outils déjà développés et largement présentés dans cet ouvrage.

Ce numéro spécial d'Hygiène et sécurité au travail (n°223) est disponible au prix de 20 euros auprès de l'INRS, 30 rue Olivier Noyer 75680 Paris cedex 14 (tél. : 01 40 44 30 00). Ou téléchargeable gratuitement sur le site www.inrs.fr (saisir HST 223 dans le champ de recherche).