Dans le Jura, le transit poids-lourds cantonné aux autoroutes

Depuis le 1er janvier 2011, le conseil général du Jura interdit aux plus de 7,5 tonnes en transit national ou international de circuler sur 22 routes du département. L’objectif : limiter l'insécurité routière et les nuisances.

Depuis le 1er janvier 2011, le conseil général du Jura interdit aux plus de 7,5 tonnes en transit national ou international de circuler sur 22 routes du département. L’objectif : limiter l'insécurité routière et les nuisances.

Moins de TRAfics CAmionS, ou « Moins de TRACAS ». C’est le petit nom donné par le conseil général du Jura à son plan de maîtrise du trafic des poids-lourds consistant à étendre aux principaux axes routiers une interdiction de circuler pour les camions de plus de 7,5 tonnes en transit national et international. Le dispositif ne concerne pas les entreprises locales de transports : seuls les camions qui livrent ou chargent des marchandises dans le département du Jura sont autorisés à circuler, les autres doivent emprunter le réseau autoroutier. Par sa position géographique en Europe et par la proximité des autoroutes A36, A39 et A40, le Jura connaît un trafic dense de poids-lourds. En 2009, 5000 poids-lourds ont transité dans le département. L'intention du conseil général est de diminuer l'insécurité routière, la dégradation des chaussées, les nuisances sonores et la pollution. Afin d'informer les chauffeurs, un document, traduit en 8 langues, sera distribué sur les aires de stationnement des 22 routes concernées par la mesure d'interdiction. Les principaux axes routiers du Jura (RD 678, RD 673, RD 1083, RD 470) sont concernés, mais également une partie du réseau secondaire, pour éviter le report du trafic sur les petites routes du département. Pour l'application de cette nouvelle réglementation, les contrôles seront renforcés. Source : www.cg39.fr