Acoucité et le CIDB signent une convention de partenariat

Vu la complémentarité de leurs objectifs statutaires respectifs, Acoucité et le CIDB ont souhaité renforcer la synergie de leurs actions. Acoucité s'appuiera notamment sur les compétences en communication du CIDB pour favoriser la diffusion des connaissances techniques, logistiques et organisationnelles liées aux activités d’observatoires de l’environnement sonore au service des collectivités ; le CIDB s'appuiera quant à lui sur les compétences techniques d'Acoucité afin de favoriser les échanges et les collaborations avec les acteurs opérationnels de la recherche et des politiques de la ville.

131202-convention-acoucite-cidbVu la complémentarité de leurs objectifs statutaires respectifs, Acoucité et le CIDB ont souhaité renforcer la synergie de leurs actions. Acoucité s'appuiera notamment sur les compétences en communication du CIDB pour favoriser la diffusion des connaissances techniques, logistiques et organisationnelles liées aux activités d’observatoires de l’environnement sonore au service des collectivités ; le CIDB s'appuiera sur les compétences techniques d'Acoucité afin de favoriser les échanges et les collaborations avec les acteurs opérationnels de la recherche et des politiques de la ville.

Les deux associations entretiennent depuis longtemps des liens fonctionnels réguliers. Au regard des points de convergence et de complémentarité de leurs objectifs statutaires respectifs, Acoucité et le CIDB ont souhaité renforcer les synergies d’actions. Il s’agit dès lors : pour Acoucité, de s’appuyer sur les compétences du CIDB (principalement en terme de communication…), afin de favoriser la diffusion des connaissances techniques, logistiques et organisationnelles liées aux activités d’observatoires de l’environnement sonore au service des collectivités et aux activités de développement de méthodologies liées à ses projets de partenariats avec les services techniques et de recherches français et européens ; pour le CIDB, de s’appuyer sur les compétences d’Acoucité (principalement en terme technique…) afin de favoriser les échanges et les collaborations avec les acteurs opérationnels de la recherche et des politiques de la ville.

Une convention dans ce sens a été signée le 2 décembre à Lyon, en présence des dirigeants des deux associations.

bruno-vincent-acoucite-merite-02A la suite de cette signature, Michel Vallet a remis à Bruno Vincent, directeur d'Acoucité, les insignes de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite. La cérémonie s’est déroulée en présence de Pascal Valentin, Chef de la Mission Bruit et agents physiques au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, et de nombreux élus du Grand Lyon. Bruno Vincent est Docteur en psychologie. Depuis qu'il a en pris la direction, Acoucité est devenu le partenaire d’une dizaine d’agglomérations françaises, pour leur politique de lutte contre le bruit. Ces partenariats ont notamment contribué à la réalisation en temps voulu des cartographies du bruit et à la remontée des informations en partenariat avec le CERTU. Ces partenariats ont également permis, dans un premier temps sur l’agglomération Lyonnaise (2002) puis avec quatre autres agglomérations (Grenoble, Saint-Etienne, Aix en Provence et Nice), de mettre en place et de développer les premiers réseaux permanents de mesure du bruit à l’échelle des agglomérations (« observatoires des agglomérations »), dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt lancé en 2010 par le ministère chargé de l’Ecologie et l’Ademe.