Ambiances sonores et acoustique au sein des espaces de travail

En novembre 2018, le CidB organisait la seconde édition des Rencontres nationales « Bruit & Santé » sur le thème des ambiances sonores au travail. Cette journée a servi notamment à alerter le monde de l’entreprise sur l'importance de l'enjeu du bruit au travail, souvent peu pris en compte, mais ayant pourtant des conséquences majeures sur la santé des travailleurs, mais aussi sur la productivité d’une entreprise. Les principaux enseignements de cette journée ont été synthétisés dans un numéro spécial de la revue Echo Bruit (n°159).

EB159-web

D’après de récentes enquêtes sur l’environnement sonore au travail et les ambiances dans les espaces de travail, 94% des salariés révèlent que l’aménagement des bureaux est source de bien être et pour 92% d’entre eux est aussi source de plus grande efficacité au travail. Il est primordial de prendre en compte ce paramètre en amont de la conception et la programmation d’un projet afin d’éviter des problèmes potentiels à venir. L’adaptation des locaux aux fonctionnement d’une entreprise mais aussi l’analyse des usages des employés, de leurs besoins et contraintes sont essentielles pour garantir leur garantir un confort au travail, véritable facteur du bien-être en entreprise, et donc améliorer l’efficacité.

Si 65% des actifs se plaignent d’une exposition néfaste au bruit dans le cadre professionnel, c’est que bien souvent la performance acoustique des locaux n’a pas été suffisamment prise en compte par les aménageurs en amont. Des solutions de réduction des nuisances ou bien de compensation de celles-ci existent, elles restent malgré tout moins efficaces, élégantes et bien souvent onéreuses. De même, les employés doivent aussi s’adapter à cet environnement sonore et les contraintes qu’il induit.

Quelques techniques ont ainsi été mises au point par les employés pour se réfugier face aux nuisances sonores. Les deux principales notamment sont l’isolation du bruit d’autrui à travers l’écoute de musique via écouteurs, ou alors le télé travail pour fuir ce bruit et ceux qui l’émette. Il est dès lors facile de pouvoir imaginer les effets que peut créer cet isolement des individus, qu’ils soient sanitaires, sociaux ou encore économiques et concernant à la fois l’individu, mais aussi l’entreprise.

Dès lors, afin de diminuer la part des salariés se disant prêts à changer de métier pour échapper au bruit (11% actuellement), il est important de prendre davantage en compte le bruit dans les espaces de travail, de mettre en place des solutions préventives, mais aussi de faire prendre conscience aux différents acteurs du monde du travail de l’importance des ambiances sonores au travail et l’impact qu’elles peuvent avoir.

Dans cet optique, la seconde édition des Rencontres nationales « Bruit & Santé » avait pour but de faire le point sur les conséquences sanitaires, sociales et économiques des ambiances sonores au travail ainsi que sur les démarches d’amélioration et les innovations disponibles. Un dossier spécial de cette édition est à retrouver dans l’Echo Bruit n°159.

Pour obtenir ce numéro spécial : Nous contacter

Vous pouvez aussi vous abonner à la revue trimestrielle Echo Bruit : http://www.bruit.fr/images/stories/pdf/cidb-bulletin-adhesion-2019.pdf