Dispositifs d'alerte sonore sur les routes : quels impacts pour les riverains ?

A compter du 1er avril 2022, les gestionnaires de routes et d'autoroutes devront y installer des dispositifs d'alerte sonore (DAS) correspondant à des nouveaux critères techniques, prévus par un arrêté en date du 14 janvier 2020. Ces bandes rugueuses sont destinées à alerter les conducteurs que leur véhicule se déporte en cas de somnolence au volant. Toutefois, ces revêtements sont susceptibles de causer des nuisances sonores supplémentaires. Que prévoit cet arrêté en matière de bruit ?

article dispositifs d alerte sonore
Certaines réglementations sécuritaires sont spécifiques aux autoroutes. C'est notamment le cas des DAS. A partir du 1er avril 2022, les sections d'autoroutes devront obligatoirement être équipées de DAS permanents correspondant aux critères de l'annexe de l'arrêté (article 3).

Pour les autres types de routes, la mise en oeuvre de DAS permanents n'est pas obligatoire. Avant de volontairement les mettre en place, le gestionnaire de la route doit en analyser l'impact, compte tenu des risques d'accidents et des sorties de chaussée, des gains escomptés de sécurité, des contraintes d'exploitation, et...des nuisances pour les riverains (article 3). Afin de limiter les risques de pertes de contrôle du véhicules, l'Etat entend limiter l'augmentation de la vitesse sur les routes. La loi LOM a rendu possible un assouplissement de la limitation de vitesse à 80 km/h, en autorisant les maires et présidents de département à revenir à 90 km/h dans certains cas.

A noter : Les DAS permanents sont constitués de barrettes ou d'engravues réalisés par fraisage, tandis que les DAS temporaires sont des bandes rugueuses amovibles qui peuvent notamment être utilisées lors de chantiers routiers.
 
Après une vague d'expérimentations des différents dispositifs en 2016 et en 2017, le présent arrêté abroge et remplace un arrêté précédent de 2012, qui imposait déjà la mise en place de ces DAS. Les gestionnaires devaient équiper leurs routes et autoroutes nouvelles, ainsi que les voies existantes, et ce avant 2022. Les modalités de mise en oeuvre sont aujourd'hui modifiées.
 
Dans certains pays comme au Japon, certains DAS fonctionnent comme un piano : Lorsque les usagers roulent sur la bande, les DAS déclenchent une mélodie.