L’imprimerie du " Journal officiel " trop bruyante

Les imprimeries des journaux officiels constituent à Paris XVe une source de nuisances sonores que les riverains supportent de moins en moins. Un problème emblématique à bien des égards. C’est l’un des tout derniers bâtiments industriels en activité dans la capitale. La proximité de l’imprimerie avec le « quartier des ministères » rend-elle sa présence dans Paris intra-muros indispensable ?

Implantées depuis 1958 dans le quinzième arrondissement de Paris, les imprimeries des journaux officiels font tourner 24 heures sur 24 leurs rotatives, au grand désespoir des riverains : machines, bruit de ventilation, va-et-vient des camions, les imprimeries étatiques sont sources de bien des nuisances sonores. Face aux récriminations des associations de copropriété, le préfet, directeur des Journaux officiels, assure avoir tout mis en œuvre pour réduire les nuisances : isolation acoustique des machines, pose de double vitrage aux fenêtres, … Les riverains ne voient quant à eux d’autre solution que la délocalisation de l’imprimerie. Mais la proximité avec l’Assemblée nationale, le Sénat et Matignon permet d’effectuer beaucoup de transmissions par portage. Un déménagement rue de la Convention, dans les locaux laissés vacants par une autre imprimerie d’Etat, l’Imprimerie nationale, avait été envisagé, puis abandonné, pour cause de cotation immobilière trop élevée.