Paris premier port de transport fluvial européen

La Ville de Paris a souhaité développer son réseau de ports urbains au service de l’approvisionnement du cœur de la cité et de ses habitants, contribuant ainsi à limiter embouteillages, bruit et pollution. Ces deux dernières années, le transport par voie d’eau a connu une forte croissance qui place Ports de Paris au premier rang européen du fret fluvial.

La Ville de Paris a souhaité développer son réseau de ports urbains au service de l’approvisionnement du cœur de la cité et de ses habitants, contribuant ainsi à limiter embouteillages, bruit et pollution. Ces deux dernières années, le transport par voie d’eau a connu une forte croissance qui place Ports de Paris au premier rang européen du fret fluvial.

Silence, fiabilité, forte capacité, faible consommation d’énergie, nuisances environnementales moins importantes (bruit, occupation d'espace, accident, etc.), le transport fluvial ne manque pas de vertus. Pour rationaliser l'entrée et la sortie des marchandises de Paris et apporter une alternative pertinente face à l'engorgement de la ville et aux enjeux liés à l'environnement, la Ville de Paris s’est efforcée de développer l'utilisation de la voie d'eau pour son approvisionnement en marchandises. Sur les six premiers mois de l’année 2011, le trafic voie d’eau de marchandises en Ile-de-France a connu une hausse de 7,7 % ; le trafic fluvial de conteneurs a, lui aussi, connu une augmentation record de + 17,7 % . Après deux années consécutives de croissance, ces résultats font de Ports de Paris le premier port fluvial européen pour le fret fluvial (en tonnage manutentionné), devant le port de Duisbourg (Allemagne) et le premier port intérieur français pour le trafic de conteneurs. Des chiffres qui confirment que le transport fluvial constitue une alternative écologique et économique de plus en plus crédible en Ile-de-France. La portion parisienne de la Seine s’étend sur 12 km et comporte 20 ports situés en majorité dans les arrondissements périphériques. Les principaux ports " industriels " sur la Seine sont au nombre de neuf : Port du Point du Jour, Port Victor, Port de Javel, Port de la Gare, Port Tolbiac, Port National, Port de Bercy amont, Port de Bercy aval et Port de la Bourdonnais. Ces ports parisiens ont une activité logistique principalement liée au BTP : approvisionnement en matériaux neufs (agrégat et ciment), fabrication de béton prêt à l'emploi, évacuation de déchets et déblais de chantiers du BTP, négoce des produits du bâtiment. Mais certains distributeurs, tels que Monoprix, utilisent de plus en plus le transport fluvial pour l’approvisionnement de leurs magasins, contribuant ainsi à limiter les embouteillages, le bruit et la pollution. Source : Ports de Paris – Communiqué de presse – www.paris-ports.fr