Appel à propositions de recherche " Bruit et nuisances sonores " (clôture 29 mai 2003)

La directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement comprend un certain nombre d’échéances à respecter par les Etats membres. L’intégration aux règles françaises des principes énoncés par ce texte exige une mobilisation de la communauté scientifique dans un effort de recherche portant essentiellement sur :
- la réalisation d’outils stratégiques d’observation en mettant l’accent sur les paramètres qualitatifs de représentation (construction de nouveaux indices, mise au point de cartographies dynamiques, …) ;
- les plans de réduction ou de limitation des nuisances sonores ;
- la mise en œuvre d’outils de surveillance (nouvelles méthodes de mise à jour et de contrôle des données, …).

Dans ce contexte, le ministère de l'écologie et du développement durable lance, avec le concours de plusieurs ministères (ministères de l'équipement et des transports, ministère de la recherche) et agences (ANVAR, ADEME) un appel à propositions de recherche sur le bruit et les nuisances sonores. Cette initiative s'inscrit dans un programme d'une durée de 3 ans.

Cet appel à propositions s’articule autour de 4 thèmes principaux :
- la compréhension des mécanismes fondamentaux de génération du bruit, de sa propagation et de sa perception ;
- la conception et la réalisation d’outils d’évaluation ;
- la réalisation d’études de cas (analyse d’expérimentations en matière de réduction des nuisances sonores, efficacité des outils de planification, écrans acoustiques, notion de vieillissement acoustique des matériaux, paysage sonore et conditions d’émergence particulières dans les espaces naturels et urbains) ;
- la maîtrise des mesures physiques, des calculs et autres modes de captation.

Les dossiers complets devront parvenir au ministère de l'écologie avant le 29 mai 2003.