Les lauréats du concours des Décibels d’or 2003

La prestigieuse chapelle Saint-Martin-des-Champs du Musée des Arts et Métiers a accueilli le 5 novembre Roselyne Bachelot, ministre de l’Ecologie et du développement durable, et Marcelle Ramonet, présidente du Conseil national du bruit, qui ont remis les prix aux lauréats du concours des Décibels d’or 2003.

Autoroutes du Sud de la France (ASF) a remporté le Décibel d’or dans la catégorie Ville ou transports, pour la résorption des Points noirs bruit sur l’autoroute A7 et l’élaboration d’un concept général de murs anti-bruit avec une adaptation site par site. L’autoroute A7 reliant Lyon à Orange accueille en moyenne 70 000 véhicules par jour. Pour minimiser les nuisances sonores de la circulation, Autoroutes du Sud de la France à souhaité créer des protections acoustiques à la fois efficaces et bien intégrées dans le paysage. Pari réussi : sur un premier tronçon de 900 m, des écrans aux couleurs changeantes, parés de bois, épousent les variations paysagères. 13 000 mètres supplémentaires seront bientôt construits.

Dans la catégorie Sensibilisation et éducation, le Décibel d'or a été décerné à la Communauté d’Agglomération Nice Côte d’Azur, pour son programme de sensibilisation « Le bruit, l’écolier et la cité » développé auprès des élèves des écoles primaires. Afin de compléter le vaste plan de lutte contre le bruit lancé par la ville de Nice, la communauté d'agglomération, mène depuis 2001 une action de sensibilisation auprès des élèves des écoles primaires. Ce programme, très complet, intitulé « Le bruit, l’écolier et la cité » est axé en priorité sur l'écocitoyenneté. L'objectif est de sensibiliser l'écolier au phénomène du bruit afin qu'il prenne conscience que son comportement peut engendrer des désagréments pour son entourage. Il a déjà été présenté auprès de 1000 écoliers niçois et sera étendu prochainement à d'autres communes de l'agglomération.

Dans la catégorie Produits et nouvelles technologies, deux lauréats ex-æquo ont été récompensés d’un décibel d’Or : Electrolux, pour l’aspirateur Ultra Silencer, et Saint-Gobain Glass, associé à Brémaud Production, pour le SGG-Climaconfort, un double vitrage mince et léger aux propriétés d’isolation acoustique améliorées.
Chacune des qualités exigées pour un aspirateur – dépoussiérage efficace, filtration performante et facilité d'utilisation – sont difficiles à concilier avec un niveau sonore extrêmement bas. C'est pourtant le défi qu'Electrolux s'est lancé. Ce sont les commentaires de très nombreux utilisateurs qui ont guidé les chercheurs et leur ont permis de perfectionner l'acoustique de cet équipement électroménager devenu aujourd'hui incontournable. Le nouveau modèle Ultra Silencer répond à toutes ces attentes et contribue ainsi à réduire les nuisances sonores dans les logements. Le moyen le plus couramment utilisé lors d'une réhabilitation acoustique des façades des logements est de changer les fenêtres existantes. Jusqu'à présent les solutions performantes étaient lourdes.
Saint-Gobain Glass a développé un double vitrage léger SGG-Climaconfort aux propriétés d’isolement acoustique améliorées permettant de maintenir, par ailleurs, une isolation thermique renforcée. L'adoption de ce vitrage dans des fenêtres performantes s'est réalisée en partenariat avec Brémaud production. Ces nouveaux vitrages faciliteront le travail des équipes de pose qui n'ont généralement pas accès aux ascenseurs lors des travaux de rénovation ou ne disposent pas de moyens de manutention mécanisés.

Air Liquide Welding et SAF ont reçu le Décibel d’or du Management acoustique des entreprises, pour le chalumeau Cibel. Mis au point en collaboration avec l'Université de Provence, ce chalumeau permet de réduire le niveau sonore tout en offrant une excellente efficacité et une ergonomie améliorée. Cette réduction de bruit, qui peut aller jusqu'à 20 dB(A), comparé au niveau sonore d'un chalumeau classique de même puissance, profite directement à l'opérateur mais aussi aux personnes travaillant à proximité, ce qui contribue à améliorer les conditions de travail.

Cette année, le jury du Décibel d'or a souhaité décerner un prix spécial hors catégories à la DDASS de l’Indre, associée à la DRASS du Centre et à la société ADS-COM, pour l’outil informatisé TEMPO destiné à aider les maires dans le traitement des plaintes de bruits de voisinage. Les maires, garants de la tranquillité publique, ont à gérer de très nombreuses plaintes relatives aux bruits de voisinage mais, ils ne disposent pas, notamment dans les petites communes, de moyens suffisants. Mis au point par les trois partenaires, TEMPO va désormais pouvoir leur venir en aide. Il permet de traiter les plaintes grâce à des modèles de lettres pour les bruiteurs et les victimes et privilégie avant tout la démarche amiable. Il est mis à disposition des maires gratuitement.