Déblais de construction dans les écrans acoustiques

La région Wallonne a consacré en 2004 un budget de 2 millions d’euros à la construction d’écrans acoustiques et même s’il est prévu de doubler ce budget en 2005 pour faire face à l’ampleur de la tache restante, la lenteur des travaux ne satisfait pas les riverains de l’Autoroute E19, dans la région de Nivelle.

Dirk Desmet, chef de cabinet du ministre wallon en charge du budget de l’équipement et travaux publics, reconnaît que ce n’est pas suffisant. Aussi, pour accélérer le processus d’isolation des riverains de l’autoroute E19, le gouvernement essaie de mettre en place un partenariat avec la Confédération de la construction wallonne et une société coopérative chargée de la gestion des déchets inertes et de construction (Tradecowall). L’objectif est de récupérer les déblais de construction et les boues de draguage qui encombrent les rivières wallonnes pour les recycler quand cela est possible en murs antibruit.

« Avec ce système, on concilie plusieurs problèmes et on transforme des déchets encombrants en éléments utiles », explique M. Desmet. Ce dernier de préciser : « Il va de soi qu'il n'est pas question de réaliser des décharges le long des routes et que ces éléments seront utilisés dans le strict respect des législations environnementales, notamment en ce qui concerne le traitement des boues polluées  »

Une initiative écologique sur laquelle il serait intéressant de garder un œil au cas où les résultats deviendraient concluants …Source :La libre Belgique