Date 01/12/2021
Société ou organisme INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité)
Secteur d'activité Prévention des maladies professionnelles et des accidents du travail
Descriptif société
Code postal 54519
Ville Vandoeuvre-lès-Nancy
Pays
Intitulé du stage Évaluation de la saillance auditive de signaux d’alarme dans le bruit
Missions Dans les lieux de travail bruyants, il est indispensable d’assurer l’audibilité des signaux acoustiques d’alarme. La norme NF EN ISO 7731 [1], consacrée aux signaux de danger auditifs pour lieux publics et lieux de travail, impose à ce titre que l’alarme soit « clairement audible ». Pour ce faire, plusieurs critères de dimensionnement relatifs aux niveaux de bruit ambiant sont proposés, en particulier un critère en niveau global qui impose un rapport signal sur bruit minimal de 15 dB. Cependant, ces critères semblent aboutir dans la pratique à des niveaux jugés excessifs lorsque les niveaux de bruit ambiant sont élevés.
Une thèse de doctorat est actuellement en cours au sein du laboratoire d’acoustique de l’INRS dans le but d’établir des critères de dimensionnement des alarmes qui garantissent leur audibilité sans pour autant surexposer inutilement les travailleurs. Cependant, en conditions réelles de travail, l’attention de l’individu est sollicitée par ailleurs si bien que l’audibilité à elle seule est certainement insuffisante pour caractériser la perception des signaux d’alarmes.
L’attention peut être définie comme un ensemble de processus agissant de concert afin de sélectionner les stimuli auxquels le cerveau doit allouer le plus de ressources cognitives et sensorielles en fonction de leur degré d’importance [2]. On distingue l’attention volontaire (dite « top-down ») qui implique de la concentration, de l’attention involontaire (dite « bottom-up ») qui relève davantage de la distraction. Pour cette attention involontaire, il s’agit de décrire les stimuli qui éveillent notre vigilance par leur capacité à se démarquer de la scène auditive dans laquelle ils se produisent. Cet attribut est généralement désigné par le terme de saillance auditive. Après un travail de recherche bibliographique sur la saillance auditive, le stage consistera à :
1) Mettre au point un protocole expérimental permettant d’évaluer la saillance de signaux d’alarmes dans le bruit
2) Mener l’expérience sur une dizaine de sujets d’essai
3) Analyser les résultats expérimentaux obtenus
4) Comparer les résultats expérimentaux aux prédictions d’un modèle de saillance (déjà en notre possession [2]) afin de déterminer les descripteurs pertinents pour expliquer la saillance auditive des signaux d’alarmes.
Ce travail sera réalisé en collaboration avec le doctorant et les chercheurs encadrants du stage. [1] ISO 7731:2008. Ergonomie — Signaux de danger pour lieux publics et lieux de travail — Signaux de danger auditifs
[2] E. M. Kaya, M. Elhilali. A temporal saliency map for modeling auditory attention. 2012 46th Annual Conference on Information Sciences and Systems (CISS). Princeton, NJ, USA. September 2012 Localisation, encadrement et contact : le stage sera basé sur le site de l’INRS Lorraine à Vandœuvre-lès-Nancy. Un co-encadrement de l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) et du CRNL (Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon) sera assuré par :
Chercheur INRS : Jean-Pierre ARZ, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Doctorant INRS : François EFFA, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Chercheur CRNL : Nicolas GRIMAULT, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Période : Stage d’une durée de 4 à 6 mois, à partir de Février/Mars 2022 Rémunération : 1155 € bruts/mois
Durée 4-6 mois
Profil recherché Étudiant(e) en Master 2 recherche en acoustique ou neurosciences. Des connaissances en traitement du signal, acoustique ou psychoacoustique ainsi qu’une bonne maîtrise de l’anglais et du logiciel MATLAB sont indispensables. Des compétences Python seront également appréciées.
Télétravail Non
Horaires 35 h
Téléphone
E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet https://www.inrs.fr/