Nouvelle présidente au Conseil national du bruit

Marcelle Ramonet, députée du Finistère (UMP) et membre de la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale, a été nommée présidente du Conseil national du bruit. Madame Ramonet remplace Jean-Pierre Blazy (PS), député du Val d’Oise, maire de Gonesse, qui occupait ce poste depuis 1999.

Le communiqué du ministère chargé de l’Ecologie précise que ce renouvellement s’inscrit dans la perspective d’une relance significative de la politique de lutte contre le bruit que Roselyne Bachelot-Narquin annoncera très prochainement. Créé en 1982 et placé auprès du ministre de l’environnement, le Conseil national du bruit est une instance de consultation et de proposition représentative des différents acteurs de la lutte contre le bruit : ministères concernés, élus locaux et parlementaires, associations, syndicats salariés et patronaux, « producteurs institutionnels » de bruit (ADP, Chambre syndicale de l’automobile, SNCF), organismes professionnels de l’isolation acoustique, personnalités ayant une expertise liée au bruit. Le CNB rend des avis sur les projets de textes préparés par les administrations et émet des recommandations sur des sujets particuliers (alarmes sonores, discothèques, aviation légère, deux-roues motorisés, surdité précoce chez les jeunes, etc.). Le CNB organise par ailleurs le concours national du Décibel d’Or, qui récompense les actions remarquables en matière de maîtrise ou de réduction du bruit : initiatives locales ou actions associatives, produits moins bruyants, innovations, etc. Se sont succédés à la présidence du Conseil national du bruit (personnes toujours extérieures à l’Administration) :
- Véronique Neirtz (de 1982 à 1985)
- Jean-Claude Antonini (de 1986 à 1993)
- Roger Léron (de 1993 à 1996)
- Christian Cabal (de 1996 à 1999)
- Jean-Pierre Blazy (depuis 1999)