Un pionnier de l’acoustique nous quitte

Léo Beranek, pionnier de l’acoustique moderne et créateur de l’Internet vient de nous quitter le 10 octobre dernier à l’âge de 102 ans.

Beranek-233-350Léo Beranek, pionnier de l’acoustique moderne et créateur de l’Internet vient de nous quitter le 10 octobre dernier à l’âge de 102 ans.

Léo Beranek a été diplômé en Physique et Mathématiques de l’Université de Cornell (Iowa) avant de rejoindre le Département de Physique appliquée de Harvard où il passera son Doctorat en sciences dans le domaine de l’Acoustique. Durant la guerre, il restera à Harvard comme directeur de deux laboratoires : tout d’abord, au Laboratoire d’Électroacoustique pour étudier la communication parlée à l’intérieur des véhicules de combat puis au Laboratoire de Reserche des Systèmes qui avait pour mission de tester la capacité de l’US Navy à se prémunir des attaques des avions japonais Kamikaze. Léo Beranek a été distingué par Certificat of Merit pour ses contributions à l’effort de guerre.

Après la guerre, Beranek devient professeur en Ingénierie des communications au MIT. Son manuel intitulé ACOUSTICS publié en 1956, a définitivement changé l’enseignement de l’Acoustique auprès des ingénieurs.

Parallèlement, il a créé avec deux associés, Bolt et Newman, le cabinet de consultant en acoustique BBN dont il sera le président. L’acoustique et la sonorisation des bâtiments de l’ONU à New York, l’usine d’essai de moteurs à réaction de la NASA à Cleveland ont été leurs premières réussites. Le silencieux permettant de tester les moteurs a fait la une de LIFE Magazine en 1951.

Beranek, pionnier de l’INTERNET

En 1965, BBN devient l’avant garde de l’ère digitale en s’associant à un des meilleurs groupes de fabricants de logiciels de l’Est des US et dès 1968, l’ARPA attribue à BBN un contrat de recherche afin de construire un réseau permettant de relier entre eux dix-neuf ordinateurs de marques différentes, avec les langages de programmation différents et situés à des endroits différents. C’est ainsi que BBN a inventé l’ARPANET. Il s’agissait de la mise au point de dix-neuf processeurs appelés Interface Message Processors ou IMP’s ; chacun d’entre eux étant associé avec une des dix-neuf unités centrales. Le premier message entre deux IMP et leurs ordinateurs associés a été envoyé en septembre 1969. En 1971, BBN invente l’e-mail avec @ que nous connaissons aujourd’hui. Lorsque le réseau ARPANET a atteint 500 utilisateurs, il a été scindé en deux et rejoint par le protocole TCP/IP. C’est ainsi que le 1er janvier 1983 a été la date de naissance officielle de l’INTERNET.

Touche à tout de génie

Beranek a quitté BBN en 1969 pour devenir le président de Boston Broascasters Inc. qui après une longue bataille juridique a pris en charge le fonctionnement de Channel 5-TV sous les lettres WCVB. La programmation a été si efficace que le New York Times a publié en 1981 sur la chaîne de télé un article intitulé « Some say this is America’s best TV Station ». Elle a été vendue plus tard à Metromedia.

A la fin de sa carrière, Beranek est retourné à ses « premières amours »  . Il a encore réaliser l’acoustique de 5 salles de concert et d’un opéra au Japon. Le plus réussi a été le Tokyo Opera City Concert Hall. Il a été salué par le New York Times comme étant « un miracle acoustique » (18 avril 2000). Cette salle inaugurée en 1997 est considérée comme une des cinq plus grandes salles de concerts du monde au point de vue acoustique.