92 000 euros : une amende très convaincante.

Michel Pont, ancien pilote de course automobile et actuel propriétaire du château de Savigny, a acheté en 1990 à la municipalité un terrain – d’à peu près 4 hectares – pour lequel il avait obtenu en 1991 un permis de construire pour sa piste de karting – longue de 1 Km sur une surface de 3 hectares. Les courses avaient alors commencé et la même année, 14 Savigniens constituaient une association et portaient plainte contre le propriétaire pour nuisances sonores. Une longue bataille juridique commençait. Les mesures effectuées ont montré que le niveau sonore des courses était inférieur au bruit d’une autoroute mais l’association a néanmoins obtenu en 1995 l’annulation du permis de construire sur la base d’un vice de forme.
La condamnation d’alors était de détruire la piste de karting et de verser une amende de 600 FF par jour tant que ce ne serait pas fait. En 2003 le montant de cette amende atteignait la somme faramineuse de 92 000 euros. Une entente a finalement été conclue : l’amende serait retirée si la piste était détruite avant le 10 novembre 2004. C’est chose faite, le paysage a retrouvé son visage et sa quiétude d’antan.