Les nuisances sonores menacent le Grand Prix de Monza

Suite à la plainte de riverains du circuit de Formule 1 de Monza, la justice italienne a décidé d'imposer d’importantes mesures restrictives : pour que les F1 puissent utiliser le circuit, il faudrait qu'elles soient équipées de silencieux ! Le juge a en effet estimé que le circuit de Monza abrite « une activité inutile, dangereuse et sans aucun bénéfice social. De plus, cela a un impact considérable sur l'environnement ».

La sentence prononcée mi-novembre laisse le temps à l'organisation de trouver une solution pour sauver le Grand Prix d'ici le 10 septembre 2006, date de la prochaine épreuve. Le directeur du circuit, Enrico Ferrari, a fait appel de cette décision de justice, mais il devra attendre un mois avant que cette affaire ne revienne devant la Cour. Avec le risque que les juges lui donnent tort une nouvelle fois, ce qui se traduirait par la fermeture du circuit. Quant au maire de Milan, mettant en avant l'intérêt économique d'une telle manifestation sur le tissu économique local, a regretté que « l'on tombe dans des excès qui ont pour conséquence la disparition des traditions les plus ancrées  ». De fait, le circuit construit en 1922 fait partie, au même titre que Monaco, Spa ou Silverstone, des temples historiques de la Formule 1.Source : www.leblogauto.com